faq
RECHERCHER UN VOYAGE

Choisissez au moins un critère de recherche.

Retour

Nos voyages polaires en 10 Questions / Réponses

1) Pourquoi des prix plus élevés par rapport aux croisières traditionnelles ?

Dans le Grand Nord, en raison de l’éloignement et des conditions de l’environnement, les prix sont très élevés. Le fuel que nous consommons, par exemple, est le plus raffiné, le moins polluant et le plus cher… Norvège, Islande et Groenland sont parmi les pays les plus chers du monde. De plus, vous partagez les frais entre 40 à 100 personnes, non entre 500 à 3000 personnes…

2) Aurai-je froid ?

Si vous avez froid, vous rentrez sur la passerelle, partageant la même vue que celle du Commandant : la meilleure. Au Spitzberg, comptez 0 à +15 °C et au Groenland +5 à +20 °C. Il ne fait pas froid, mais emportez vos vêtements d’hiver pour les trajets en zodiac.

3) Aurai-je le mal de mer ?

Les acheminements en avion suppriment les grandes traversées et nos navigations côtières ou dans les glaces ne concernent pas les mers agitées. De plus, l’été est la grande période calme… Mais nous ne sommes pourtant jamais à l’abri d’une tempête…

4) Irons-nous dans les glaces ?

Oui, vous naviguerez dans la banquise (selon les croisières) et toucherez les icebergs: nos bateaux sont faits pour cela ! Ce sont les meilleurs de leur catégorie, commandés par les officiers les plus expérimentés.

5) J’ai 75 ans, ce voyage n’est-il pas trop sportif ?

Ces voyages sont ouverts à toutes personnes non handicapées. Les bateaux sont confortables (mais pas luxueux), comme un hôtel 2 étoiles. Les participants aux excursions sont divisés en deux groupes: promeneurs et randonneurs. Il y a en général 1/3 de personnes de moins de 50 ans et 2/3 de plus de 50 ans.

6) Les promenades et les débarquements en zodiacs me font peur…

Contrairement aux chaloupes, les zodiacs ne coulent pas au contact d’un obstacle. Contrairement aux chaloupes, ils permettent de débarquer à l’endroit le plus facile, avec un tirant d’eau très faible. Contrairement aux chaloupes, vous n’êtes que 8 à 14 personnes et disposez d’un excellent panorama. En Arctique comme en Antarctique, des dizaines de milliers de personnes apprécient ces bateaux remarquables.

7) Quel est le « plus » de ces croisières ?

La découverte de lieux autrement inaccessibles et l’observation des animaux. Un voyage très instructif vu l’encadrement. Un esprit de découverte enthousiaste partagé par tous. Lors d’une croisière traditionnelle, on voyage 12 à 15 jours pour ne voir le site choisi que 1 à 2 jours (si les escales ne sont pas annulées pour raison de glaces ou de mauvaise météo). Nous vous proposons des voyages de 9 à 14 jours dont 7 à 12 jours sur les sites !

8) Est-ce que je verrai des animaux ?

Oui, mais nous ne pouvons promettre… La nature reste sauvage. En général, ours et morses sont plus faciles à observer sur la côte est du Spitzberg, baleines et boeufs musqués au Groenland, les oiseaux sont bien visibles.

9) Pourquoi les mois d’été ?

Ces mois sont la meilleure période car :
Les conditions de glaces sont les plus favorables.
Les ours blancs, baleines et autres mammifères sont les plus visibles et, à partir de mi-août, les moustiques sont inactifs.
Les jours restent longs mais, dès le 15 août, on peut observer les fameuses aurores boréales.
Les températures y sont les plus agréables et les mers ne sont pas encore agitées par les tempêtes d’octobre.

10) Grands Espaces loue-t-il la totalité du bateau ?

Oui, au Spitzberg et au Groenland et les voyages sont alors marqués « Organisation Grands Espaces ». Quand nous affrétons la moitié du bateau (Anglais et Français y sont les langues officielles), le voyage est marqué « Co-organisation Grands Espaces ».