fiche voyage CROISIÈRE ANTARCTIQUE : GÉORGIE DU SUD – MALOUINES
RECHERCHER UN VOYAGE

Choisissez au moins un critère de recherche.

Retour
Croisière en Géorgie du Sud

2018 CROISIÈRE ANTARCTIQUE : GÉORGIE DU SUD – MALOUINES

Dates : du 19/10/2018 au 09/11/2018
Prix : dès 10900 €
Confort :
Géorgie du Sud - Malouines - Antarctique... Une incroyable oasis de nature
Réserver ce voyage Être rappelé gratuitement
Catégories : Malouines, manchots, Patagonie, Géorgie du Sud, phoques

Croisière aux Malouines à bord du Sea Spirit

Le Sea Spirit a été construit en 1991 et réaménagé en 2008 pour se ranger comme le plus confortable des bateaux de croisières expéditions polaires. Il a 90 mètres de longueur, 15,3 de largeur pour un tirant d’eau de 4,2 mètres, permettant ainsi des navigations dans les fjords. Il développe 4720 chevaux et se range en classe glaces D1 (il peut aller dans une mer couverte jusqu’à 70% de banquise), il est équipé de stabilisateurs et file 12,5 noeuds (14,5 au maximum). Servi par un équipage de 75 personnes, il peut accueillir 116 passagers. Toutes les cabines sont des suites et sont extérieures, 15 sont aménagées avec un balcon. Ses ponts sont reliés par un ascenseur qui sert 3 salons dont une salle de conférences, un bar, une salle de sport, une bibliothèque et un restaurant. Les repas sont servis trois fois par jour et quand le temps le permet, le buffet est dressé chaque midi à l’extérieur pour les personnes qui le désirent.10 zodiacs menés par les guides polaires et le chef d’expédition, ainsi que par des aides de terrain internationaux, nous permettent de découvrir les lieux ; le service d’hôtellerie est assuré par l’équipe de bord.

Consulter la ficheConsulter le plan

Descriptif

Voyage Antarctique : Malouines, Géorgie du Sud et manchots

Une incroyable oasis de nature, avec des millions de manchots et d’otaries, des centaines de baleines et des centaines de milliers d’éléphants de mer... Des paysages de glaciers et de pics surgissant des fjords et baies de l’Atlantique Sud, terre d’explorateurs. Une croisière expédition unique, totalement tournée vers la Géorgie du Sud et les Malouines, entourée de spécialistes à bord d’un bateau

Aspects pratiques

Formalités : Passeport valide 6 mois après la date de retour.

Logement : À bord du Sea Spirit.

Déplacements : Zodiacs.

Vêtements : Températures entre -5 et +10°C lors de la croisière, plus chaud en Patagonie et Terre de Feu.

Activités : Observation animalière, randonnée.

Guide(s) : Nous consulter.

Informations complémentaires : Un dossier complet sera envoyé à toutes les personnes inscrites, pour profiter au mieux de ce voyage.

Photo 1 CROISIÈRE ANTARCTIQUE : GÉORGIE DU SUD – MALOUINES Photo 2 CROISIÈRE ANTARCTIQUE : GÉORGIE DU SUD – MALOUINES

Programme : Malouines - Géorgie du Sud

19 octobre : Paris ou Genève-Buenos Aires

Vols internationaux.

20 octobre : Buenos Aires

Arrivée matinale, et tour de la capitale de l’Argentine, avec la visite entre autres du quartier portuaire et pittoresque de la Boca.
Installation à l’hôtel vers midi et repas dans un restaurant à viandes réputé. Temps libre et repos l’après-midi et repas-spectacle (optionnel) de tango en soirée.

21 et 22 octobre : Puerto Madryn

Vol vers Trelew, et première découverte de la pampa et de ses trésors préhistoriques. Trelew est le plus important centre lainier d’Argentine. Dîner de viandes locales en soirée à Puerto Madryn, et promenade sur les rives du Golfo nuevo.
À plus de 1000 kilomètres au Sud de Buenos Aires, Puerto Madryn est la porte d’entrée des immenses plages du Sud et de la péninsule Valdez, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1999. Cette ville de plus de 60 000 habitants, née d’immigrants en 1865, sera notre port d’embarquement, et notre base pour la découverte de cette extraordinaire péninsule où les manchots de Magellan abondent. Les lièvres maras et les nandous animent la pampa.
Le 22 octobre, nous partirons de bon matin pour la péninsule Valdez.
À Puerto Pyramides nous irons à la rencontre des baleines franches qui y élèvent leurs jeunes, puis nous irons vers les phares de bouts du monde, où les colonies d’animaux marins sont nombreuses. Repas dans une estancia, une des grandes bergeries de la pampa.
Embarquement sur le Sea Spirit vers 17 heures et appareillage.

23 et 24 octobre : En mer

En route vers les Malouines, le temps de vous familiariser avec votre bateau en goûtant le confort des cabines et du restaurant, ainsi que des conférences données par l’équipe de guides et toutes traduites en Français. Dans ces océans du Sud, nous verrons nos premiers dauphins, baleines et surtout les albatros, pétrels…

25 octobre : Îles Malouines, Carcass island

Une île classée parmi les plus importantes au monde pour son avifaune (manchots papous, de Magellan, gorfous sauteurs, albatros à sourcils bruns) et sa flore endémique. Longtemps terre de pâtures des moutons, c’est aujourd’hui une réserve naturelle.
Selon les conditions météorologiques et de mer, nous pourrions visiter d’autres îles encore.

26 et 27 octobre : En route vers la Géorgie du Sud

En mer, nous organisons des ateliers de déterminations d’oiseaux, conférences introductives, films, tant la Géorgie du Sud est riche de faune et de l’histoire de l’exploration, des premiers colons, d’Ernest Shakelton à la Guerre des Malouines. Dans les eaux fraîches de la Géorgie du Sud, baleines, dauphins et oiseaux de mer sont réguliers.
La Géorgie du Sud est l’un des grands paradis de nature au monde, et sera au centre de notre voyage. Cette île de 165 kilomètres de longueur sur 35 de largeur en moyenne est constituée d’une cordillère de pics éclatés par le gel, qui culminent à 2934 mètres d’altitude et dont les pentes sont perlées de glaciers.
Fjords, baies et îles sont peuplées d’oiseaux et de mammifères au point qu’en quelques lieux nos débarquements puissent être difficiles, sans déranger la faune qui y a repris ses territoires d’antan. Car cette terre aujourd’hui britannique (30 hommes y assurent une présence permanente) fut autrefois la base arrière des baleiniers et des phoquiers qui ont exterminé la faune très nombreuse des mers très riches de l’Atlantique Sud.
De ces temps d’explorateurs et de baleines, il reste Grytviken, cette ancienne ville de baleiniers norvégiens aujourd’hui ville-musée.
Mais ce sont de nos jours plus de 4000 couples de grands albatros et 100 000 autres, 400 000 éléphants de mer, plusieurs millions d’otaries à fourrure, plus de 400 000 couples de manchots royaux et près de 3 millions d’autres manchots, et des centaines de baleines qui animent ces plages et ces côtes uniques au monde.

28 octobre au 2 novembre : Géorgie du Sud

6 jours à explorer les baies , fjords et îles de ce paradis de nature, objectif principal de notre voyage. Histoire, faune, mais aussi glaciers et icebergs seront aux rendez-vous.

3 et 4 novembre : En mer

Le temps de classer photos et souvenirs… et de parler des fameuses îles Malouines, tout en profitant des plaisir du bord.
L’archipel des îles Malouines est situé à 500 kilomètres des côtes de l’Amérique du Sud ; il est composé de deux îles principales séparées par un large chenal, le détroit des Falklands ; 750 autres îles et îlots composent ce territoire britannique de 12 173 km2 où ne vivent que 3000 habitants (pour 550 000 moutons…) : perdu en plein océan, vierges, ce sont les îles aux oiseaux et aux mammifères marins. Découpées et aux côtes déchirées par les fjords, la navigation y est plus calme qu’ailleurs.
En 1794 le navigateur français Louis Antoine de Bougainville leur donne le nom de « Malouines » d’après les marins et pêcheurs de Saint- Malo, qui furent les premiers à s’établir de manière permanente sur ces îles. À partir de 1833, la Grande-Bretagne contrôle l’archipel.
La ville principale et capitale, Port Stanley, fut d’abord un port baleinier, puis une escale essentielle pour les passages du Cap Horn, d’où le nombre de carcasses de bateaux toujours visibles dans le chenal qui longe la ville.
La pêche (calamars surtout), la présence militaire et l’élevage font vivre l’économie ; les îles sont aussi devenues un haut-lieu touristique.

5 et 6 novembre : Îles Malouines

Escale à la capitale, Port Stanley et son allée de bateaux cap-horniers, de cette communauté « so british», et visite des sites naturels remarquables.

7 novembre : Canal Beagle

Proches du Cap Horn chilien, nous entrons dans les eaux argentines après avoir passé l’île des Etats et son phare du bout du monde. Le canal est enchâssé entre les cordillères andines de Darwin, qui dressent leurs pics enneigés et dont les glaciers ourlent les pentes. Des estancias s’ouvrent sur des baies et sur les îles, sternes, goélands, otaries, manchots y sont nombreux.
C’est la ville la plus australe, située au Sud du détroit de Magellan qui découvrit ces eaux en 1520, Ushuaïa fut longtemps une colonie pénitentiaire argentine, tant son isolement en Terre de Feu, proche des Indiens Onas et Yamanas était déjà réputé. C’est de nos jours une ville active de 57 000 habitants, avec ses stations de ski qui jouxtent les rives réputées pour leurs crabes, les pampas réputées pour leurs moutons et les montagnes aux condors; c’est le principal port d’embarquement des croisières vers l’Antarctique, et sa rue principale grouille de restaurants, boutiques à souvenirs, cafés…: l’Argentine!

8 novembre : Ushuaïa

Débarquement en cette ville, capitale de la Patagonie argentine. Possibilité de prolonger votre séjour pour la visite des musées, restaurants à viandes réputés, les estancias, les forêts australes, le Parc national du bout-du-monde… Ou vol vers Buenos Aires, avec retours le 9 novembre en Europe.

Prix par personne

Suite triple, 2 lits bas et 1 sofa lit, fenêtre 10 900 €
Suite pont Principal, 2 lits bas ou 1 grand lit, 2 hublots * 14 900 €
Suite classique, 2 lits bas ou 1 grand lit, grande fenêtre 15 900 €
Suite supérieure, 2 lits bas ou 1 grand lit, grande fenêtre donnant sur le pont promenade 15 300 €
Suite de luxe, 2 lits bas ou 1 grand lit, baie vitrée, balcon privé 17 900 €
Suite premium, 2 lits bas ou 1 grand lit, baie vitrée, balcon privé 18 900 €
*Cabine individuelle : x1,8
Le prix comprend les vols en classe économique au départ de Paris ou Genève, les transferts, les nuits d’hôtels et repas mentionnés, le prêt de bottes pour les débarquements, une parka polaire vous sera offerte, l’assurance rapatriement, Un guide francophone Grands Espaces ou plusieurs, selon la taille du groupe.
Il ne comprend pas l’assurance annulation et bagages, les boissons, les dépenses personnelles à bord et l’éventuelle prolongation à Ushuaïa.

Réserver ce voyage Être rappelé gratuitement