fiche voyage  CROISIÈRE AU COEUR DU TRIANGLE DU CORAIL
RECHERCHER UN VOYAGE

Choisissez au moins un critère de recherche.

Retour
Croisière Indonésie

2017  CROISIÈRE AU COEUR DU TRIANGLE DU CORAIL

Dates : du 10/11/2017 au 26/11/2017
Prix : dès 7790 €
Confort :
Difficulté :
Bateau : Le Katharina
Entre les pains de sucre karstiques des îles de rêves indonésiennes... Artisanat, volcans, nage dans les eaux coralliennes et oiseaux de paradis font partie de ce voyage d’exception.
Réserver ce voyage Être rappelé gratuitement
Catégories : Indonésie, Moluques, Papouasie, îles, volcans

Voyage Moluques et Papouasie à bord du Katharina

Ce yacht élégant a été construit en 1995 à Kalimantan dans les lignes traditionnelles des pininis d’Indonésie et dans les bois de marine, le fameux «bois de fer». Bateau de transport de transport au départ, il a été totalement aménagé en classe «Super Yacht» en janvier 2014 par son nouveau propriétaire, pour lequel il opère des croisières toute l’année durant. La vitesse de croisière est de 7 à 9 noeuds. Ses lignes épurées et ses matériaux traditionnels se lient aux impératifs de la navigation pour vous offrir un yacht confortable de 6 cabines avec hublots, air conditionné réglable dans chaque cabine, et toutes équipées d’un bloc WC/douches. Le bateau a 35 mètres de longueur et peut accueillir 14 passagers. Il est mené par 12 hommes d’équipage et responsables de l’hôtellerie.

Consulter le plan

Descriptif

Croisière en Indonésie

Sur un bateau en bois de 12 passagers alliant le charme d’une goélette traditionnelle indonésienne au confort le plus moderne, nous vous emmenons découvrir l’un des derniers paradis tropicaux encore intacts de notre planète. Entre les Moluques – les fameuses îles aux épices qui attirèrent les Européens dès le 16e siècle – et la Papouasie occidentale, nous vous proposons un itinéraire exclusif et 100% francophone au coeur de l’archipel de Raja Ampat sur les traces de Sir Alfred Russell Wallace, le codécouvreur avec Darwin de la théorie de l’évolution par la sélection naturelle, qui explora cette région entre 1854 et 1862. Faisant partie du fameux « Triangle de Corail » de la zone Indo-Pacifique et demeuré totalement méconnu jusqu’il y a peu, l’archipel de Raja Ampat abrite la biodiversité marine la plus riche au monde – notamment 70% des espèces coralliennes de la planète – dans un cadre pratiquement vierge de toute influence humaine. Qui plus est, les terres émergées n’ont rien à envier à la partie sous-marine, avec des paysages de carte postale absolument époustouflants: dômes et pitons karstiques, lagons turquoise, plages de rêves, forêts impénétrables. Au fil de la croisière, nous découvrirons certains endroits que Wallace trouva si fascinants et nous espérons avoir le loisir d’observer des oiseaux paradisiers spectaculaires dans leur habitat naturel, de pouvoir entendre les cris du cacatoès à crête et les battements d’ailes sonores du calao. Chaque jour réservera son lot d’aventures lors de l’exploration des îles de Raja Ampat. Nous effectuerons plusieurs randonnées dans la jungle à la découverte de la faune et de la flore locales et visiterons quelques villages isolés du reste du monde. Il n’est pas nécessaire d’être un plongeur certifié ; des palmes, un masque et un tuba suffisent pour profiter de cet épicentre de la vie marine. En résumé, voici un voyage hors du commun, ouvert à toutes les personnes curieuses et avides de nouvelles découvertes.

Aspects pratiques

Formalités : Passeport valide 6 mois après le retour. Visa touristique à l’arrivée.

Logement : À bord du Katharina.

Déplacements : À bord du Katharina.

Vêtements : Climat tropical chaud et humide (26/30°C). Nous ne sommes pas en saison de pluie. Température de l’eau 22/27°C.

Activités : Voir programme.

Guide(s) : Nous consulter.

Informations complémentaires : Santé : Pas de vaccins obligatoires. Traitement antipaludéen recommandé.

Photo 1  CROISIÈRE AU COEUR DU TRIANGLE DU CORAIL Photo 2  CROISIÈRE AU COEUR DU TRIANGLE DU CORAIL

Programme : croisière du Triangle du Corail

10 novembre : Paris / Genève – Singapour

Départ de Paris ou Genève dans l’après-midi avec Emirates vers Dubai. Escale à Dubaï et vol de continuation vers Singapour.

11 novembre : Singapour

Arrivée à Singapour dans l’après-midi. Transfert à l’hôtel et repas du soir.

12 novembre : Singapour – Ternate

Journée libre à Singapour pour vous reposer (décalage horaire). En soirée, vol vers Jakarta, puis vers Ternate.

13 novembre : Ternate

Tôt le matin, notre vol arrive sur la petite île volcanique de Ternate, la capitale de la province des Moluques du Nord. Transfert au Katharina ancré au large de la ville de Ternate. Installation à bord, briefing de sécurité et petit lunch. L’après-midi, nous partons découvrir la ville, qui abrita l’un des 4 puissants sultanats des Epices. La visite de la maison que Wallace utilisa épisodiquement pendant plusieurs années comme camp de base lors de ses expéditions de collecte dans la région constitue l’un des points forts du tour de ville. Si le temps le permet, nous irons aussi voir « Afo », le plus vieux giroflier du monde, dont l’âge est estimé entre 350 et 400 ans et qui a vu défiler les colons portugais, britanniques et hollandais.

14 novembre : Halmahera

Tôt le matin, le Katharina lèvre l’ancre et navigue vers le sud en longeant la splendide chaîne d’îles volcaniques de Makian, Moti, Mare, Tidor, Ternate et Hiri. Sur le trajet, nous allons trouver un bon endroit pour notre première séance de snorkeling (baignade avec masques et tubas). L’après-midi, nous amarrons au large du village de Beruba-ruba sur la côte Ouest de l’île d’Halmahera. Des véhicules nous font franchir la chaîne côtière jusqu’au Weda Resort, où nous dînons et nous passons la nuit dans les chalets afin de pouvoir partir tôt à la recherche du paradisier rouge. De concert avec la communauté locale, les propriétaires de cet écolodge gèrent une fondation pour l’éducation environnementale et la préservation de la forêt primaire, de sa faune et de sa flore. Ils sont fiers de protéger 700 hectares de jungle primaire qui hébergent de nombreuses espèces d’oiseaux

15 novembre : Halmahera et les paradisiers

Réveil très matinal avec café et biscuits. Vers 6 heures du matin, nous sommes déjà installés en silence au pied des arbres utilisés pour la parade nuptiale des paradisiers de Wallace. Durant la période nuptiale, les mâles adultes se lancent dans des parades uniques, particulièrement complexes et réputées pour être les plus spectaculaires du monde animal, mêlant des chants, des danses et bien sûr une exposition de leur plumage coloré. Ayant évolué dans un environnement marqué par l’absence de prédateurs et l’abondance de nourriture, les paradisiers ont adopté un comportement marqué par des techniques de séduction particulièrement développées au dépends des stratégies de défense contre les dangers. Ces oiseaux insolites n’ont pas fini de surprendre les chercheurs. De retour aux véhicules, nous prenons le petit-déjeuner dans un abri en bois avant de poursuivre notre matinée d’observation ornithologique (calaos, coucous géants, perroquets, etc.). Une séance de baignade et de snorkeling dans la baie de Weda achève de nous mettre en appétit avant le repas de midi au Resort. L’après-midi, retour au village de Beruba-ruba. où les villageois nous guident jusqu’à une jolie cascade au milieu de la jungle. De retour au bateau, nous pouvons nous relaxer après une journée bien remplie en admirant le coucher de soleil alors que le Katharina file plein Sud.

16 novembre : Dowora, les « gitans de la mer »

Au réveil, nous nous trouvons désormais dans l’hémisphère
Sud, au large de l’île Bacan, où nous partons explorer le littoral et la frange forestière adjacente. C’est là que Wallace a découvert l’un des plus grands papillons connus, ainsi que l’abeille géante, parmi les plantes et les animaux intéressants à découvrir dans cette région. Nous mettons ensuite le cap vers le Sud et nous arrêtons au village
Bajau sur l’île de Dowora Lamo afin de rencontrer ces « gitans de la mer ».

17 novembre

En début de matinée, nous effectuons une baignade avec masque et tuba près de Joronga et des îles Damar, au large de l’extrémité méridionale de l’île d’Halmahera, avant de mettre le cap vers l’Est pour la longue traversée vers l’archipel de Wayag dans la partie septentrionale de Raja Ampat.

18 novembre : Wayag, le plus beau paysage du monde existe-t-il ?

Peu de régions d’Indonésie, voire du monde entier, peuvent se vanter de surpasser les îles de Wayag en termes de splendeur. La beauté de ces pittoresques formations karstiques du nord de l’archipel de Raja Ampat n’a d’égal que les couleurs éclatantes et la vitalité des récifs et de la vie marine qui prolifère sous l’eau. La nature a sculpté ces îles en une série de baies et de lagons, d’étroits chenaux, de grottes, de roches déchiquetées et de plages de sable ombragées. Pour les plus courageux, deux plateformes d’observation au sommet des pains de sucre karstiques offrent un panorama inoubliable. Nous passons une nuit tranquille à l’ancre dans ce cadre somptueux.

19 novembre : Wayag

Les îles de Wayag constituent le « must » de Raja Ampat et durant la matinée, nous en tirons le meilleur parti en naviguant entre le labyrinthe de champignons karstiques. Bien sûr, des arrêts seront prévus pour le snorkeling et la baignade. L’après-midi, nous réglons notre boussole pour retourner dans l’hémisphère Sud vers la plus grande île de Raja Ampat : Waigeo. C’est juste avant le coucher du soleil que nous traverserons la ligne équatoriale. Les plus courageux pourront nager en plein milieu de l’océan.

20 novembre : baie de Kabui – dauphins, baleines, paradisiers

Ce matin, nous nous trouvons au Sud-Ouest de la Baie de Kabui, à côté du « canal de Wallace » où ce dernier acheva sa traversée difficile en provenance de l’île de Seram. Après le petit-déjeuner, les petites embarcations nous emmènent à la découverte de cet étroit canal et de sa végétation agrippée aux falaises calcaires. Nous allons également pouvoir y nager. Nous retournons ensuite au Katharina pour sortir de la baie. Avec un peu de chance, peut-être pourrons-nous observer quelques dauphins et même de petites baleines. Nous passons l’après-midi au village de Yenbeser où les villageois ont bâti une réplique fidèle de la hutte de Wallace. Si les conditions le permettent, nous allons marcher jusqu’à une zone forestière où le paradisier rouge effectue régulièrement sa parade.

21 novembre : Sawinggarai – Île de Pef

Nous nous levons à 4h30 face au village de Sawinggarai.
Un guide local nous emmène à pied dans la forêt (environ 20 minutes de marche) à la recherche du remarquable paradisier rouge. Nous espérons observer la parade nuptiale du paradisier au moment où le soleil darde ses rayons au-dessus de la canopée : un instant rare et privilégié ! Au retour au village, nous avons le temps de rencontrer la communauté locale. En milieu de matinée, nous réembarquons sur le Katharina pour une navigation vers l’île de Pef et sa côte très découpée, tandis que le guide nous raconte le mythe au sujet de l’empreinte de main préhistorique visible sur les hauts d’une falaise calcaire.
L’après-midi, nous naviguons vers l’est, avec un moment de snorkeling sur les récifs de l’île de Mioskon avant le dîner. Durant la nuit, trajet plein Sud vers l’île de Misool.

22 novembre : Misool, d’îles en îles, le paradis en mer

Ce matin, nous nous réveillons pour voir le soleil se lever au-dessus de la pittoresque chaîne d’îles constituant l’archipel de Misool. La topographie est typique de la « dissolution du karst », mettant en évidence un grand nombre de petits îlots dont les bases ont été érodées au fil du temps par les mouvements continuels des marées. En naviguant d’île en île, nous passons la journée en découvrant au maximum les trésors que cette fascinante région peut nous offrir, tant par les merveilles sous-marines que par les splendides paysages en surface. Nous pouvons tester notre habileté au kayak de mer, observer les oiseaux perchés sur les rochers ou simplement nous asseoir et admirer le paysage. Ce soir, le Katharina passe une nuit tranquille à l’ancre en baie de Tomolol.

23 novembre : Misool, un saut dans la préhistoire

Après un petit-déjeuner matinal, les embarcations nous emmènent découvrir l’un des endroits les plus mémorables de Raja Ampat : la mystérieuse grotte de Tomolol, qu’il est possible de traverser de part en part en bateau ou à la nage. Plus tard dans la matinée, nous utilisons à nouveau les embarcations pour explorer l’impressionnant labyrinthe d’îlots karstiques, autant en-dessus qu’en-dessous de la surface de l’eau.
Nous allons aussi observer de mystérieux cimetières avec des cairns de crânes et des peintures préhistoriques dont l’ancienneté est estimée entre 3000 et 5000 ans et qui représentent diverses formes humaines, des mains humaines, des poissons, des fleurs, des plantes, des outils et des bateaux. En soirée, le Katharina navigue vers le Nord en direction de l’île de Batanta.

24 novembre : Batanta

Après les dernières journées plutôt consacrées à l’exploration
marine, l’île de Batanta et son manteau de jungle nous offrent un changement de décor et l’opportunité d’une randonnée dans l’intérieur de l’île. Le Katharina met l’ancre devant le village d’Arefi, niché sur la côte Nord, où les guides locaux vont nous escorter dans les embarcations à travers la mangrove jusqu’au point de départ de la marche. Nous longeons d’abord le lit d’une petite rivière jusqu’à la première cascade, où une piscine adjacente nous offre un bain rafraichissant. Les plus aventureux peuvent continuer jusqu’à une seconde cascade.
L’après-midi, nous entreprenons notre navigation vers Sorong, la capitale de la province de Papouasie occidentale.
En soirée, le capitaine et son équipage nous offrent un superbe repas d’adieu.

25 novembre : Sorong – Jakarta

Après un petit-déjeuner matinal, nous prenons congé de l’équipage et du bateau. Les embarcations nous amènent à quai pour le transfert vers l’aéroport. Vols de retour vers Jakarta, puis vol de nuit vers Paris ou Genève via Dubai.

26 novembre : arrivée à Paris / Genève

Arrivée en milieu de journée à Paris ou Genève.

Prix par personne

7790 € par personne sur la base d’une cabine double.
Vols long-courriers à partir de 830 €.
Vols Singapour-Ternate et Sorong-Jarkarta inclus dans le prix du voyage.