fiche voyage  CROISIÈRE AUX GALAPAGOS (GALAXY II)
RECHERCHER UN VOYAGE

Choisissez au moins un critère de recherche.

Retour
Voyage Galapagos - galapagos tourisme - Grands EspacesGalaxy II

2018  CROISIÈRE AUX GALAPAGOS (GALAXY II)

Dates : du 29/11/2018 au 12/12/2018
du 18/03/2018 au 01/04/2018 (Date complète)
Prix : dès 7500 €
Confort :
Difficulté :
Bateau : Galaxy II
Séjour exceptionnel de douze jours sur l'un des plus beaux yachts de l'archipel, avec 15 passagers et de nombreuses excursions.
Réserver ce voyage Être rappelé gratuitement
Catégories : Galapagos

Voyage Galapagos à bord du Galaxy II

En raison du climat marin et de l'entretien des bateaux aux Galapagos, certains bateaux vieillissent mal et c'est pourquoi nous avons choisi un yacht neuf, le Galaxy II qui a été construit aux chantiers de Guayaquil en Équateur en 2014. Avec 8 cabines doubles (4 au pont supérieur, 4 au pont principal pour un maximum de 16 passagers) munies de baies vitrées, coffre, air climatisé, wc-douches privées, ce yacht est l'un des plus confortable des Galapagos. Un bar, restaurant, bibliothèque, ponts repos vous accueillent.
D'une longueur de 27 mètres sur 10,5 mètres de largeur, il a un tirant d'eau de 1,15 m seulement pour permettre les navigations côtières ; il est équipé de deux petits bateaux type « zodiac » pour les débarquements et les croisières.
Équipage de 9 personnes. Vitesse de 10,5 noeuds.
Évoluant dans un parc national, ce yacht obéit aux nouvelles normes, avec une consommation de fuel réduite, un système de recyclage de l'eau, des éclairages économiques, une faible utilisation du bois, une nourriture orientée sur les produits locaux, des produits de nettoyage biodégradables, des peintures « vertes », et une aide aux écoles et aux fondations des îles.

Consulter la ficheConsulter le plan

Descriptif

Voyage Galapagos

L'archipel des Galapagos est appelé la « Vitrine de l'Évolution ». Ces îles volcaniques sont isolées dans l'océan à 1 000 km des côtes de l'Équateur. Elles ont ainsi conservé les formes de vie les plus surprenantes : tortues centenaires, iguanes géants, otaries... Cette faune tout droit sortie des entrailles de la terre ne craint pas l’Homme et vous pourrez donc l’observer dans les meilleures conditions.

Découvert en 1535 par les Espagnols, l'archipel fut longtemps un repaire de pirates et de boucaniers, avant d'être revendiqué par l'Équateur qui en fit une colonie pénitentiaire. Charles Darwin y accosta en 1835 et constatant les différences de la faune d'une île à l'autre, il publia sa théorie sur l'évolution des espèces. Les îles Galapagos font souvent l’objet de très courtes escales, mais nous y resterons 12 jours, afin de profiter au mieux de cet environnement extraordinaire.



Volcans, coraux, poissons multicolores et ports animés se révéleront ainsi à vous.

Aspects pratiques

Formalités : Passeport valide 6 mois après la date d'arrivée dans le pays.

Logement : Hôtel et à bord du yacht.

Déplacements : À pieds, petits bateaux et zodiacs.

Vêtements : Vêtements légers ; à bord on est en maillot de bain ou en short, en tongs. Prévoyez une belle quantité de crèmes solaires écran total, car le soleil y est très intense et peut provoquer des brûlures rapidement.
Couvre-chef indispensable, lunettes de soleil... Chaussures de marche ou excellentes tennis, car le terrain est rocailleux. Prévoyez des vêtements européens pour les transits avion et Quito.
Les animaux sont peu farouches, mais nous vous recommandons cependant un téléobjectif pour mieux cerner les détails.

Activités : Au gré de ce voyage, nous serons à bord pour nous reposer, nous relaxer ; nous pouvons nous baigner depuis la plage arrière du bateau... Les excursions sont courtes, mais la chaleur, le soleil, les rendent difficiles. Les baignades « snorkelling », ou barbotages, sont quotidiennes et les maillots de bains ainsi que les tee-shirts indispensables (pour éviter les coups de soleil). Des conférences et des récapitulatifs et séances de questions-réponses vont ponctuer nos fins de journées et nos soirées.

Guide(s) : Nous consulter.
Les croisières aux Galapagos doivent être accompagnées par un guide local du Parc national. Ce guide est désigné par le Parc et affecté à la croisière quelques semaines avant le départ. Ces guides sont obligatoirement recrutés parmi les habitants des îles Galapagos et leurs langues étrangères sont souvent approximatives. C'est pourquoi notre guide Grands Espaces traduira ces interventions (conseils, briefings, conférences...) tout en assurant lui-même un programme de conférences sur la géologie, l'histoire de l'évolution, les oiseaux, les iguanes...

Informations complémentaires :
- La monnaie locale est le Dollar américain. Quelques achats personnels peuvent être effectués sur place.
- Le climat est tempéré à Quito, située en altitude, chaud et humide aux Galapagos. La mer y est en général calme, et les températures de 23 à 30°C., l'eau à 25-27°C. Quelques averses sont possibles (et souvent bienvenues car rafraichissantes).

Photo 1  CROISIÈRE AUX GALAPAGOS (GALAXY II) Photo 2  CROISIÈRE AUX GALAPAGOS (GALAXY II)

Programme Voyage aux Galapagos

Jour 1: Paris ou Genève – Quito

Vol Paris – Genève – Quito selon arrangements. Arrivée à Quito (2 850 mètres d’altitude) la capitale au style colonial classée monument culturel mondial par l’UNESCO. Installation à l’hôtel.

Jour 2 : Quito – Journée libre

Durant cette journée libre, vous pourrez réaliser une excursion vers le volcan Cotopaxi et la route Andine, vous pourrez si vous le désirez découvrir la ligne de l’Équateur et son musée ou profiter de la belle ville coloniale de Quito. Repas typique en soirée.

Jour 3 : Brujo-Kicker Rock

Vol vers les Galapagos, passage des formalités d’entrée.
Faites de corail et de lave volcanique, les plages de Cerro Brujo sont aussi blanches que le sucre. Les lions de mer y nagent dans les eaux turquoises et juste derrière les dunes un lagon vous attend. À l’horizon, un rocher volcanique surgit de la mer et constitue l’un des hauts lieux de la plongée ou des baignades avec masques et tubas.

Jour 4 : Iles de Sante Fé et Plazas

Santa Fé est connue pour ses forêts de cactus – les Opuntias – Les lions de mer sont nombreux sur ses plages, et les iguanes marins et terrestres peuplent l’île. Les îles Plazas sont d’excellents sites pour l’observation des fonds marins. Avec 130 mètres de large seulement, Plazas héberge des colonies de fous à pieds bleus, de nombreux oiseaux, iguanes, otaries que l’on voit le long des sentiers qui courent sur un kilomètre environ.

Jour 5 : Iles Seymour Nord et Mosquera

Seymour est constituée par un volcan sous-marin qui a émergé ; elle est peuplée d’iguanes et les frégates s’y reproduisent. L’île de Mosquera n’a que 120 x 600 mètres ; c’est l’une des plus petites de l’archipel, faite de laves d’un volcan sous-marin. Les lions de mer y sont réguliers.

Jour 6 : Genovesa

Nous sommes au royaume des oiseaux : Genovesa est nommé « l’île aux oiseaux », tant cette terre en forme de fer à cheval , relativement plane (76 mètres de hauteur), est peuplée sur ses 14 km2 de nombreuses colonies de fous à pieds bleus, à pieds rouges, mouettes, pailles-en-queue, frégates…
Dans la baie Darwin nous verrons quelques passereaux (pinsons) dont les différences ont mené Darwin vers la théorie de l’évolution. C’est un ancien cratère, effondré, et une marche de deux heures environ emmènera ceux qui le désirent vers le plateau des « Gradins du Prince Philip », où la géologie est passionnante.
Plus de 200 000 couples de fous à pied bleu, de Nazca, frégates et pétrels nichent sur l’île, selon les saisons.
On y rencontre la plus petite espèce d’iguanes marins, et les requins marteaux peuvent y être observés.

Jour 7 : Île Santa Cruz

Visite de Carrion Point. L’après-midi, nous partons en bus pour visiter le centre de reproduction des tortues de la station Charles Darwin.
C’est là que le vieux « Georges » coulait des jours heureux jusqu’il y a quelques années. Il est maintenant décédé et a laissé sa place à de nombreux individus. Des tortues menacées sur certaines îles, ainsi que des iguanes de diverses espèces, sont préservées en ces lieux sous la surveillance des scientifiques et des techniciens.

Jour 8 : Île Isabella

Sur la plus grande des îles de l’archipel, nous visitons Tintoreras que nous approcherons avec le Galaxy II, pour aller plus loin en petits bateaux pour un premier coin de paradis : dans une baie aux eaux turquoise nous approcherons les lions de mer, les tortues marines, les iguanes marins et nous chercherons les raies. Sur cette île, le lâcher d’iguanes fut un succès. Sentier dans les laves. Lors de nos baignades en mer, nous aurons peut-être la chance de voir les requins.
L’après-midi nous visitons un autre centre de reproduction de tortues, au nombre de 330 environ, dans un véritable jardin botanique : l’occasion de nous familiariser avec la flore des Galapagos, aussi intéressante que la faune ! À Humedales, sur les sentiers aménagés, points de vue sur les baies, Puerto Villamil, le volcan noir, et beaux parcours pour nous familiariser avec les divers paysages volcaniques. Visite du mur des larmes, un reste de la période des prisonniers ; sur notre route, nous observerons des tortues terrestres dans leur environnement forestier et de hautes herbes.

Jour 9 : Île Isabella

Visite d’une colonie des manchots de Humbolt, les manchots les plus septentrionaux, en baie d’Elisabeth. Dans l’anse aux mangroves, découverte de pélicans, cormorans aptères, et dans les eaux, de raies et de lions de mer.
L’après-midi nous nous mettrons à l’eau pour débarquer en des eaux très peu profondes d’Urbina Bay près du volcan Alcedo. Sur les 3,5 km de sentier, on observe faucons, éperviers, tortues, iguanes terrestres ; les eaux sont riches en crustacés et en homards rouges et bleus.

Jour 10 : Îles Fernandina et Isabella

Sur Fernandina, la 3ème plus grande île par sa taille, nous visitons Espinoza Point, réputé pour ses grandes colonies d’iguanes marins, la colonie de cormorans aptères, de manchots…Nous admirerons le volcan qui a connu sa dernière éruption en mai 2005. L’après-midi, Vicente Roca Point : dans les eaux, nous nagerons pour découvrir des hippocampes, des tortues marines et le poisson-lune si étrange… Sur les plages, pélicans, goélands, mouettes animent les rivages.

Jour 11 : Îles Santiago et Rabida

Le matin, débarquement à Egas Port, où deux plages, de sable blanc et de sable noir, nous accueillent. La caldera du volcan, parfois à sec, fut exploitée vers 1030 par une mine de sel aujourd’hui fermée. Sur l’île de Rabida, la faune nous accueille à nouveau, et ce sont en plus les paysages volcaniques qui forgent cette nature, avec sa plage de sable rouge. Pour les ornithologues, nous verrons quelques espèces endémiques aux îles.

Jour 12 : Île Santa Cruz

Sur la côte Nord, nous allons vers l’anse aux Tortues Noires. Accessible seulement en petits bateaux, la mangrove y est très dense, les oiseaux abondants, et dans les eaux on rencontre le requin à pointes noires, les tortues, les raies et de nombreuses espèces de poissons. Plus loin, la plage de Bachas s’étend sur plus d’un kilomètre. Promenades à la découverte de la faune et de la flore.

Jour 13 : Îles Santiago et Bartolomé

Débarquement dans la baie de Sullivan puis excursion dans les champs de laves colonisées par les plantes pionnières ; tortues marines, requins marteaux, manchots des Galapagos et pélicans sont réguliers.
Vols retours vers Guayaquil puis vers l’Europe.

Jour 14 : Paris ou Genève

Vol vers Paris ou Genève selon arrangements.

Note : le programme sera respecté si les conditions de mer le permettent et si la direction du Parc National confirme nos autorisations au plus tard 3 mois avant le départ. Si l’un des sites ne pouvait pas être visité il serait alors remplacé par un site équivalent.

Prix par personne

7500 € par personne en cabine / chambre double, incluant les vols entre Quito et les Galapagos.
Prix des vols internationaux à partir de 1400 €

Réserver ce voyage Être rappelé gratuitement Contactez nous